Attaché(e) d’administration et de gestion - contrôle de gestion - Paris - l'Organisation Internationale de la Francophonie

Publiée le: 9/16/2022

Résumé de l'offre

  • Type de contrat:
    Personnel à recrutement international
  • Type d'offre:
  • Publiée le:
    9/16/2022

Description de l'offre

APPEL A CANDIDATURES

L’Organisation internationale de la Francophonie regroupe 54 Etats et gouvernements membres, 7 associés et 27 observateurs répartis sur les cinq continents, rassemblés autour du partage d’une langue commune : le français. Consciente des liens que crée entre ses membres le partage de la langue française et de valeurs universelles, elle œuvre au service de la paix, de la coopération, de la solidarité et du développement durable.

Titre du poste : Attaché(e) d’administration et de gestion - contrôle de gestion

Lieu actuel d'affectation : Paris

Statut et grade : Emploi à recrutement international / Niveau P2, grade à partir de P2-1

Durée de l'engagement : 3 ans renouvelables, assortie d’une période probatoire de 6 mois

Traitement annuel de base : A partir de 36 894 euros, selon l’expérience, en fonction du profil

Ajustement annuel de poste : A partir de 8 209 euros, selon l’expérience, en fonction du profil

Autres avantages :

En cas de recrutement en dehors du lieu d’affectation : prise en charge du transport A /R du lieu de recrutement au lieu d’affectation (+ indemnité de première installation)
Allocations et indemnités prévues par le Statut du personnel
Participation au régime de prévoyance de l’Organisation

Date limite d'envoi des candidatures : 07/10/2022

Numéro de l'appel à candidatures : AC/SRH, N° 30/2022 du 16 septembre 2022

 

FONCTIONS PRINCIPALES 

Sous l’autorité du Sous-Directeur du Budget et des Finances et du/de la Chargé(e) du Contrôle de gestion, l’Attaché(e) d’administration et de gestion - contrôle de gestion sera chargé(e) de :


• Assurer la prévision budgétaire à travers :
- l’analyse des données comptables, budgétaires et financières et la détermination de standards de coûts, de ratios de charges et d’indicateurs de performance ;
- l’assistance des opérationnels à l’élaboration d’objectifs propres à chaque unité administrative (Directions et REPEX) et la traduction de ces objectifs en termes financiers ;
- la définition des moyens à engager pour chaque objectif, la mise en évidence des changements d’hypothèses possibles et leurs implications financières ;
Au sein de la cellule centrale de contrôle de gestion, il s’agit de s’assurer de la compatibilité des budgets entre eux, et de leur conformité avec l’ensemble des objectifs de l’OIF, de faire confronter les différents services sur la question, de proposer à l’Administration des éléments qui lui permettent d’arbitrer, en dernier ressort, entre les différentes solutions.
• Assurer un reporting périodique pour le suivi de la réalisation des objectifs fixés avec l’appui des autres directions et REPEX et de la Direction de la programmation et de l’évaluation (DPE) : rapports mensuels et trimestriels sur les réalisations périodiques ;
• Piloter l’analyse des écarts (calcul, justification et mise en place d’actions pour y remédier) à travers :
- un suivi permanent des résultats de l’activité de l’OIF à l’aide de tableaux de bord ;
- une surveillance et la mise en évidence des écarts entre les objectifs prévisionnels et les objectifs réalisés et la proposition si nécessaire d’actions correctives ;
- une analyse approfondie des causes des déviations constatées. La recherche est faite conjointement par la cellule centrale contrôle de gestion et le responsable concerné. La cellule de contrôle de gestion intervient en tant qu’organisateur du système de contrôle.
• Surveiller la mise au point des procédures, notamment à travers la définition :
- des indicateurs de gestion significatifs et ;
- des procédures communes à utiliser pour que les mesures soient établies sur une base homogène.
• Fournir des appuis et conseils aux différentes unités administratives pour la mise en oeuvre des procédures de gestion en vigueur ;
• Elaborer et mettre à jour les tableaux de bord de gestion par unité administrative et direction et pour l’ensemble de l’Organisation ;
• Superviser la préparation et le suivi de la comptabilité analytique ;
• Préparer les états financiers prévisionnels et les plans de financement et d’investissements à moyen terme ;
• Effectuer les rapprochements du budget et des états financiers comptables conformément aux normes IPSAS ;
• Contribuer à l’amélioration des outils de gestion budgétaire et financière conformément aux procédures en vigueur au sein de l’Organisation ;
• S’acquitter d’autres tâches qui lui sont assignées, selon les besoins

 

CRITERES DE SELECTION

Le/La candidat(e) au poste devra :


• être ressortissant(e) d’un État ou gouvernement membre de l’OIF ;
• être titulaire d’un diplôme d’études supérieures de niveau Master II au minimum dans le domaine de la finance, de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l’audit ou tout autre domaine connexe ;
• avoir une expérience professionnelle confirmée minimum d’au moins 3 ans dans le contrôle budgétaire publique et le contrôle de gestion (préparation des budgets, suivi de l’exécution budgétaire, analyse des écarts) obtenus au sein d’une administration publique ou d’un cabinet de conseil auprès d’organismes publics nationaux ou internationaux ;
• avoir une parfaite maîtrise de la gestion financière et de la comptabilité analytique ;
• avoir une expérience dans un environnement d’ERP, notamment SAP ;
• maitriser l’analyse des données et l’utilisation d’outils de visualisation de données (Tableau ou autre …) ;
• maîtriser les principaux outils informatiques appliqués à la gestion budgétaire et de la trésorerie (Environnement Windows et Microsoft Office) ;
• avoir une bonne connaissance des normes comptables internationales (IFRS et IPSAS) ;
• avoir l’esprit d’équipe, l’esprit d’initiative et une grande capacité d’analyse et de synthèse ;
• avoir des aptitudes à planifier, à organiser et à hiérarchiser les priorités ;
• disposer d’un haut degré d’intégrité et être capable de traiter avec efficacité de grands volumes d’opérations ;
• avoir une bonne maîtrise de la langue française écrite et orale, la maîtrise d’une autre langue de communication internationale sera un plus.

Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s par le comité consultatif de sélection seront contacté(e)s. Seules les candidatures enregistrées en ligne avec un Curriculum vitae et une lettre de motivation rédigés en français et faisant chacun 2 pages maximum seront examinées. L’absence de l’un des deux documents rend la candidature irrecevable.

L’Organisation internationale de la Francophonie est un environnement non-fumeur. Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines ainsi qu’aux candidatures émanant des ressortissants d’États et de gouvernements membres non représentés ou sous-représentés au sein de l’Organisation.

L’âge de départ à la retraite au sein de l’Organisation est fixé à 65 ans.

En raison du grand nombre de candidatures, aucune information ne sera donnée par téléphone. Tout dossier non reçu via la plateforme de recrutement en ligne ne sera pas recevable. 

L'Organisation internationale de la Francophonie ne demande pas de frais ni d’information relative aux comptes bancaires des candidats à aucun stade du processus de recrutement ni pour la participation à des conférences ou à des formations. Les appels à candidature pour un poste, un volontariat ou un stage sont exclusivement diffusés sur le site officiel francophonie.org, le portail jeunesse.francophonie.org et la plateforme de recrutement de l’OIF, puis relayés sur les réseaux sociaux. L’OIF n’octroie pas de bourses d’études. Toute offre accompagnée d’une demande de règlement est frauduleuse. »